Fer ferreux dans une injection de saccharose ferreux
23/08/2021

Méthode entièrement conforme à l'USP

L'injection de fer-saccharose est couramment prescrite pour le traitement de l'anémie ferriprive. Le fer ferreux (fer(III)) et le saccharose sont les principaux composants de l'injection. En raison de son utilisation médicale, la pharmacopée américaine (USP) exige le contrôle du fer ferreux (fer(II)), dont la teneur ne doit pas dépasser 0,4 %. La polarographie est la méthode d'analyse stipulée. La note d'application Metrohm AN-V-127 décrit cette analyse pour les ampoules d'injection de saccharose ferreux disponibles dans le commerce.

Les techniques courantes de détermination du fer, telles que la spectroscopie d'absorption atomique (SAA) ou le plasma à couplage inductif (ICP), ne peuvent déterminer que la teneur totale en fer. D'autres techniques, comme le titrage potentiométrique, permettent de distinguer le fer ferrique du fer ferreux, mais elles nécessitent de multiples analyses ou manquent de sensibilité.

La polarographie permet de distinguer le fer ferrique du fer ferreux, car les deux espèces de fer présentent des signaux à des potentiels différents, ce qui en fait la méthode de choix pour l'analyse de la limite de fer (Fe(II)) selon l'USP, sans préparation importante de l'échantillon. En outre, la polarographie peut être utilisée pour confirmer l'absence de complexes de fer de faible poids moléculaire (Fe(II) et Fe(III)).

L'utilisation de l'instrument 884 Professional VA en combinaison avec le logiciel viva garantit une précision et une fiabilité maximales.

> Téléchargez notre note d'application pour en savoir plus sur cette méthode

> En savoir plus sur le 884 Professional VA

> Télécharger le communiqué en Anglais

884 Professional VA with software