Préparation échantillon pour la VA : Digestion UV

La voltampérométrie, étant très spécifique, peut faire face à des charges élevées de sel.

La contamination organique d'un échantillon, peut cependant,interférer avec l'analyse de traces de métaux lourds par VA. Le 909 UV Digester décompose  rapidement et efficacement les molécules organiques par photolyse UV, permettant ainsi d'effectuer des déterminations fiables.

909 UV Digester with operator

Caractéristiques principales :

  • Convient pour les échantillons transparents avec une faible, moyenne contamination organique
  • Traitement simultané et entièrement automatique, jusqu'à 12 échantillons à la fois
  • Faible risque de contamination de l'échantillon en raison de quantités infimes de réactifs nécessaires
  • Méthode recommandées dans les normes
  • Contrôle de la température et du temps de digestion 

Digestion UV : comment ça marche

Après qu'une petite quantité de H2O2 ait été ajoutée à l'échantillon, en tant qu'amorceur radicalaire, on irradie l'échantillon avec une lumière UV de longueur d'onde de 200 à 400 nm, permettant la production de radicaux OH qui réagissent spontanément avec les molécules organiques.

Dans la réaction radicalaire en chaîne qui en résulte, toutes les molécules organiques se décomposent en des composés de bas poids moléculaire tels que le CO2, H2O, N2, NH3, qui ne gênent pas l'analyse VA.

909 UV Digester with cross-section

Préparation de l'échantillon - recommandée par les normes

Pour les échantillons transparents qui présentent une faible contamination milieu organique, à savoir, les concentrations de carbone jusqu'à environ 100 mg / L, la digestion UV est la méthode de choix. Les normes qui recommandent la préparation de l'échantillon par photolyse UV sont les suivants:
  • DIN 38 406, Partie 16: Détermination du zinc, cadmium, plomb, cuivre, thallium, nickel, cobalt par voltamétrie
  • DIN 38406, Partie 17: Détermination de l'uranium - Méthode par voltampérométrie inverse d'adsorption dans l'eau de surface, eau brute et d'eau potable

Digestion complètement automatisée 

Le 909 UV Digester gère votre préparation d'échantillon de manière entièrement automatique.

Jusqu'à 12 échantillons, disposés concentriquement autour de la lampe UV pour obtenir une irradiation uniforme, peuvent être traités en même temps.
Sample holder of 909 UV Digester

La photolyse sous contrôle 

Après que l'utilisateur ait entré la température et la durée de digestion, le 909 UV Digesteur fait en sorte que ceux-ci soient maintenus: une sonde de température Pt 1000 mesure la température de digestion dans un échantillon de référence tandis qu'un microprocesseur intégré contrôle la température de digestion et le temps de digestion.
Detail display 909 UV Digester

Aucune évaporation de l'échantillon ou de perte d'analytes volatils

Les bouchons en PTFE qui sont placés sur des tubes d'échantillon de quartz agissent comme des doigts de condensation, ce qui empêche l'évaporation d'échantillon.
Cela signifie également que le digesteur UV 909 peut être utilisé pour la préparation des échantillons contenant du mercure, de l'arsenic, du sélénium, qui sont volatils à des températures élevées ou forment facilement des composés volatils.
Pt1000 temperature sensor in sample vessel for 909 UV Digester

Refroidissement par air à faible entretien

La lampe UV qui est au cœur du 909 UV Digester génère de la chaleur; celle-ci est dissipée par un ventilateur situé dans le fond de l'instrument. Ce refroidissement à air a l'avantage qu'aucune alimentation en eau de refroidissement ne soit nécessaire.
909 UV Digester view from top right

Manipulation facile et sûre

Le 909 UV Digester intègre dans un seul boîtier la partie humide et l'unité de commande.

Celui-ci sert au fonctionnement de l'instrument et, par l'intermédiaire d'un dispositif d'affichage, fournit des informations sur la digestion en continu. Les utilisateurs travaillant sur l'instrument sont protégés contre les rayonnements UV nocifs par un écran.
909 UV Digester complete view

Téléchargement :